psychologie

Bonheur et bien-être : à quel âge est-on le plus heureux ?

Si vous pensiez que le bonheur pouvait être parfait quel que soit l’âge, il semblerait que cela ne soit pas le cas. En effet, il existerait un cap qui nous permettrait d’être le plus heureux possible. Différentes études ont été consacrées à la recherche de l’âge où nous serions le plus heureux.

 

Bonheur et bien-être - à quel âge est-on le plus heureux - 40 ans et plus-3

 

Alors, vous pourriez vous demander quelle est vraiment la définition du bonheur. Quels sont les critères qui le composent ? Est-ce parce que nous apprécions plus les petits détails ? Parce que nous sommes plus accomplis dans la vie ? La stabilité est-elle le seul facteur du bonheur ? Il semblerait que plusieurs études menées aient révélé « l’âge propice au bonheur ». Et nous autres quadragénaires serions donc les plus « chanceux ». Alors même si on prend ces données avec recul, on se fait du bien en appréciant du coup doublement notre âge. 

 

Quelles sont les années « bonheur » ?

Au départ, nous avons pu constater que le pic du bonheur était entre 65 et 70 ans. C’est ce que démontrait en 2008 une première étude de l’Institut national des statistiques et des études économiques (INSEE). Nous déprimions un peu à l’idée d’attendre si longtemps pour être heureux. L’âge de la retraite était donc le secret ? 

Mais nous avons constater une forte baisse de la tranche d’âge avec une autre étude menée un peu plus tard (youpi !) qui ramenait cette tranche d’âtre entre 45 et 50 ans. Là, nous étions déjà plus satisfaits et réconfortés (on fait comme on peut n’est-ce pas). Cette chute s’expliquerait par “une indétermination face à l’avenir. Il y a un autre projet de vie à construire pour la deuxième partie de la vie” selon Vincent Marcus, un des co-auteurs de l’étude.

 

Bonheur et bien-être - à quel âge est-on le plus heureux - 40 ans et plus-2

 

Mais du coup, laquelle est vraiment la bonne ? Peut-on vraiment donner une tranche d’âge pour déterminer notre bonheur ? 

 

33 à 58 ans pour l’Angleterre

Nous pouvons constater que l’âge moyen du bonheur serait donc variable en fonction du pays. En 2014, d’après le site anglais Friends United, l’âge propice au bonheur serait à 33 ans. C’est en sondant via sa plateformes des internautes âgés d’environ 40 ans qu’ils ont eu leur réponse. Et nous pouvons que aimer les résultats. Une fois le cap des 33 ans dépassé, 70% d’entre eux ont été vraiment satisfaits de leur vie. Comme ils étaient moins stressés et angoissés face à l’avenir, les participants ont abordé cette période avec plus d’aisance. Est-ce aussi une sensation que vous avez ? 

Nous avons retrouvé aussi une autre étude menée par Samsung. Celle dernière donne une autre moyenne d’âge propice au bonheur. Le groupe a sondé environ 2000 Anglais afin de savoir quelle période de leur vie était la plus idéale. Cette fois-ci, l’âge d’or du bonheur était à 58 ans. Nous pouvons donc constater une fois de plus que rien n’est certain. 

 

Les secrets du bonheur

Si vous cherchez encore la clé du bonheur, vous pouvez trouver quelques astuces qui peuvent aider. Demandez vous déjà si vous manquez de quelque chose d’essentiel. Avez-vous un toit au dessus de la tête ? Mangez-vous chaque jour à votre faim ? Avez-vous du chauffage chez vous ? Pouvez-vous vous faire quelques petits plaisirs ? Pratiquez-vous une activité qui vous plait ? 

Si déjà vous répondez oui à ces questions, vous avez déjà fait une grande partie du chemin pour être heureux. Maintenant, demandez-vous si vous êtes bien entouré-e, si votre travail vous plait et/ou si vous avez réussi professionnellement. Vous avez aussi peut-être fait de beaux enfants. Toutes ces petites choses contribuent à votre bonheur et votre épanouissement personnel. Car le secret est là avant tout : dans les petits détails. Pas besoin d’être ultra riche pour être heureux. Cela peut même être l’inverse, un peu plus de simplicité. 

 

Bonheur et bien-être - à quel âge est-on le plus heureux - 40 ans et plus-4

 

Et si quelque chose ne vous convient pas, donnez vous le moyen de le changer. Ce qui rend heureux, n’est pas forcément l’arrivée au bout du chemin mais la somme d’expériences que l’on vit tout au long. 

Et vous, que pourriez-vous conseillé à quelqu’un pour que ce dernier trouve le bonheur ? Pouvez-vous en partager un peu plus que ces 25 façons d’être plus heureux maintenant ? 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *