sexualité

Sexualité : les hommes s’appliquent plus dans leurs relations sans engagement

Vous trouviez que votre relation était plus passionnelle au début qu’aujourd’hui ? Et qu’il fait moins d’efforts ? Vous avez peut-être raison. Les hommes essaient davantage de satisfaire sexuellement leur partenaire quand il s’agit de relations sans engagement. 

 

amants-relations-sans-engagement-40etplus

 

Nos voisins les américains sont experts en études du comportement. Et l’un d’entre elles démontre que les hommes ont tendance à faire plus d’efforts pour leurs plans Friend with benefits. Et plus ils varient, plus ils sont prêts à faire des prouesses au lit. Et donc, quand vous savez que la personne que vous fréquentez voit d’autres personnes, vous vous donneriez plus de mal pour la faire jouir. À l’inverse des femmes. 

 

Multiplier les relations sans engagement est excitant pour les hommes

C’est ce qu’affirme une étude réalisée par l’université de l’État de New York et publiée dans la revue Evolutionary Behavioral Sciences. Selon elle, les jeunes hommes tenteraient de satisfaire davantage leur partenaire lorsqu’ils sont en concurrence (si on peut appeler cela ainsi) avec d’autres personnes. Auriez-vous un petit esprit de compétition ? Noooon, bien sûr, quelle est cette ineptie, n’est-ce pas ?!

 

gleden-infidelité-france-40etplus

 

En tout cas, vous êtes prêt à redoubler d’efforts pour vos relations sans engagement. L’enjeu des performances est gros en même temps. Votre partenaire fréquente d’autres hommes et peut donc « comparer ». Alors, vous êtes prêt à vous transformer en bête de sexe et faire durer le plaisir. Impossible que vous ne soyez pas le meilleur. 

 

Un sentiment de danger pour les hommes, non partagé par les femmes

Pour vous mesdames, vous profitez de cette petite gué-guerre masculine. Un changement de comportement et de ressenti qui vous met en place numéro 1 et grande gagnante de cette rivalité. Sans que les hommes en aient même conscience au final. Les hommes ont quand même un bon point. En effet, ces derniers ont confié avoir des orgasmes “plus faciles à atteindre” mais aussi “plus fréquents et plus longs” quand leur conquête sait qu’elle n’est pas la seule à les fréquenter. Par contre, vous n’avez pas cette rivalité féminine. Effectivement, même si vous savez ne pas être la seule, cela ne vous poussera pas plus à faire « mieux ». Vous ne vous sentez pas en danger.

 

gleden-infidelité-france-40etplus-2

 

Mais alors, comment expliquer ce phénomène ? Selon les auteurs Rebecca L. Burch et Gordon G. Gallup Jr., c’est purement scientifique. Elles affirment que le pénis humain changerait de forme (le gland s’élargissait notamment) afin de “déplacer” le sperme laissé par un autre homme dans l’appareil génital féminin. Pour le remplacer par le sien, donc. Une sorte de technique instinctive pour assurer la reproduction.

 

Ok pour l’infidélité, mais cela marche aussi pour l’adultère ?

Eh bien, cette étude pourrait concerner tout un chacun. Et pas seulement ceux qui batifolent librement. En effet, lorsqu’on regarde en détails, on se rend compte que 27,4% des participants ont affirmé qu’ils étaient infidèles avec leur partenaire. De plus, 34,3% d’entre eux ont révélé que la personne avec laquelle il trompait leur partenaire faisait de même de son côté. Autre chiffre assez élevé : 26,8% du panel ont confié avoir déjà eu le rôle de l’amant.e. Donc si vous avez fait un accroc à votre contrat de mariage, ou que vous avez vécu une simple aventure en ligne, ces chiffres vous soulageront peut-être. 

 

gleden-infidelité-france-40etplus-3

 

Cependant, cette étude est à prendre avec un peu de recul. Le sondage met de côté des données importantes comme la nature ou la durée des relations interrogées. Car il y a une différence entre les relations sans engagement d’un soir, d’un an ou un mariage de plusieurs années. Les sentiments ne sont pas pris en compte ici. Dernier point noir, les sondés étaient uniquement de jeunes hétérosexuels. C’est donc pas vraiment représentatif de la population.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *