orgasme-mammaire-seins-40-ans-et-plus
sexualité

Atteignez l’orgasme grâce à… vos seins

On parle souvent d’orgasme clitoridien ou vaginal mais rarement d’orgasme mammaire. Et pourtant, vos seins sont une zone érogène indéniable qui à elle seule, peut vous amener à la jouissance. On appelle cela le « Nipplegasm ».

 

orgasme-mammaire-seins-40-ans-et-plus-décolleté

 

Seriez-vous étonnée si je vous disais que vos seins étaient directement connectés à votre cerveau ?! C’est par ce lien étrange et surprenant que fonctionne l’orgasme mammaire. Il semblerait que la stimulation des seins activerait la même zone du cerveau que la stimulation génitale. Tout s’explique ! 

Les femmes ont de multiples zones érogènes, parfois à des endroits surprenants. Les grands classiques sont le clitoris, le vagin ,la nuque, la bouche, les fesses, les seins, … Une caresse suffit parfois à les stimuler. Et si les hommes sont curieux, ils découvriront pleins de petits recoins aussi sensibles que les premières, voire plus. 

Si les seins sont un grand classique, autant faut il le faire comme il faut. C’est ainsi qu’on parle de Nipplegasm.

 

1 femme sur 3 pourrait atteindre l’orgasme grâce à ses seins

Étant un sujet d’étude intéressant, il y en a une qui a été menée en 2011 et publiée dans The Journal of Sexual Medicine. Afin de comprendre l’orgasme mammaire, les chercheurs ont suivi l’activité cérébrale de volontaires – majoritairement des femmes – grâce à l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) pendant qu’ils stimulaient différentes parties de leur corps. Ils purent alors observer que la stimulation des mamelons activait la même zone du cerveau – le cortex sensoriel – que le fait de stimuler le pénis, le clitoris ou encore le vagin. Qui l’eut crû !?!

 

orgasme-mammaire-seins-40-ans-et-plus-plaisir

 

Ainsi, 1 femme sur 3 pourrait atteindre le 7ème ciel grâce à ses tétons, selon le Dr Kristi Funk, chirurgienne américaine spécialiste du cancer du sein interrogée par le Daily Mail.

 

L’orgasme en est-il plus intense ? 

Alors oui, la bonne question… Est-ce une petite vague de plaisir ou un tsunami qui paralyse jusqu’au bout des pieds ?! Peut-on le moduler comme l’orgasme clitoridien ou est-il explosif ? Certaines femmes qui ont connu cette sensation ont partagé leurs expériences à la version américaine de Cosmopolitan. En comparaison avec un orgasme dit “classique”, “cela dure plus longtemps, semble plus profond et pour moi, cela peut être moins ‘intense’ mais plus agréable”, explique l’une des personnes interrogée.

 

nipplegasm-40-ans-et-plus

 

Selon elles, il y a une méthode pour parvenir à l’orgasme mammaire et c’est avant tout le lâcher-prise : “Ne vous concentrez pas sur la construction d’un orgasme ou non, profitez simplement des sensations pour ce qu’elles sont”, explique l’une d’entre elles. Et dans les faits, comment s’y prendre ? “C’est un peu comme la stimulation clitoridienne en matière de technique. Souvent, plus le toucher est léger et délicat, plus la réaction est forte”, ajoute une autre.

 

Orgasme mammaire, la méthodologie

Le terme peut paraître un peu scolaire et ce n’est pas une méthode infaillible. Mais ces quelques conseils pourront peut-être vous aiguiller sur le chemin de la jouissance. Le tout est de trouver ce qui vous convient le mieux. Chaque femme est unique, ne l’oublions pas ! 

 

Voici mes recommandations : 

  • L’ambiance : primordiale pour aider à vous détendre et vous mettre dans les meilleures conditions au plaisir. Créez une atmosphère sensuelle avec des bougies, un parfum qui vous excite, de la musique, une coupe de champagne ou un verre de vin… Bref préparez vous le cocon parfait.

 

  • Oubliez vos complexes. Vous vous faites plaisir, il n’y a personne pour vous juger. Et si vous êtes deux, c’est que vous plaisez à votre partenaire. Alors laissez vos peurs de côtés. 

 

  • La respiration. Elle a son importance, alors concentrez vous dessus. Qu’elle soit rapide, retenue ou profonde, trouvez le rythme qui vous convient le mieux au bon moment. 

 

  • Stimulez les autres parties du corps. Eh oui, exciter le reste du corps vous aidera aussi à atteindre l’orgasme mammaire. Caressez vous délicatement dans vos zones sensibles, avec ou sans huile, mais sans vous toucher la poitrine.

 

nipplegasm-40-ans-et-plus-2

 

  • Caressez votre poitrine. Enfin, une fois le corps excité. en utilisant le bout de ses doigts ou une plume, le tout, sans toucher les mamelons. Allez lentement. Essayez de ne vous concentrer sur aucun objectif final. Savourez chaque contact et chaque sensation. Prenez le temps d’être vraiment prête pour la phase suivante…

 

  • Titillez vos mamelons. Caressez l’aréole puis réalisez des pincements de différentes intensités sur les tétons. Lorsque votre corps commence à réagir, massez-vous jusqu’au cou, à la tête, aux tempes, au front et au cuir chevelu. Arquez votre dos et balancez votre colonne vertébrale d’avant en arrière. En ondulant votre colonne vertébrale et en balançant vos hanches, vous créez une excitation dans tout votre corps.

 

Amusez vous bien. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *