s'exposer au soleil-40 ans et plus
santé

Comment s’exposer au soleil en toute sécurité ?

Le soleil pointe son nez et nous nous préparons à recevoir ses rayons, pour notre plus bonheur. Pour bénéficier de ses bienfaits, il faut cependant prendre des précautions particulières car le soleil n’est pas toujours un ami bienveillant.

 

soleil-protection-40-ans-et-plus

 

L’arrivée de l’été est synonyme de bains de soleil et de chaleur sur notre peau. Nous attendons toutes cette saison avec impatience. 

Le soleil est indispensable à notre santé. 

Sur un plan physiologique, les UVB permettent à notre organisme de produire une quantité nécessaire de vitamine D.  

La vitamine D booste notre système immunitaire, renforce notre capital osseux et nous protège des risques cardiovasculaires.

Sur le plan moral, le soleil est un allié vital. Il est comme un ami qui allège nos pensées et qui nous redonne le sourire.

 

Les effets nocifs du soleil

Mais depuis plusieurs dizaines d’années, les dermatologues nous alertent sans cesse sur les dangers du soleil. 

Les rayons ultraviolets (UV), qui sont invisibles à l’œil nu, peuvent provoquer des coups de soleil mais aussi des brûlures du second degré. Souvent, celles-ci sont accompagnées de cloques. 

Les rayons du soleil peuvent aussi entraîner des problèmes d’herpès à la lèvre et des urticaires solaires.

Ils endommagent également l’ADN cellulaire en profondeur. 

 

danger_soleil_40-et-plus

 

Les UVA (dont l’effet se porte sur le derme et l’épiderme) provoquent une altération des fibres élastiques qui maintiennent la peau. Résultat, la peau vieillit plus vite, devient plus ridée et est parfois marquée par des tâches pigmentées et de la couperose. 

Si les expositions au soleil sont fréquentes et réalisées sans protection suffisante, alors elles peuvent être responsables de cancers de la peau.

Précisons aussi que la prise de certains médicaments (comme certains antibiotiques) est parfois incompatible avec une exposition au soleil. 

 

Comment se protéger des rayons du soleil ?

Il existe des principes de base, qui nous ont été inculqués depuis notre enfance : ne pas s’exposer au soleil entre midi et 16 heures, renouveler les applications de crème ou de spray anti-UV après chaque baignade, couvrir sa tête à l’aide d’un chapeau ou d’une casquette…etc.

Mais il faut aller plus loin en matière de protection. 

Avant d’aller acheter un produit solaire, il convient de déterminer son phototype de peau. 

Chaque personne a une quantité de mélanine différente. 

La mélanine est un pigment responsable de la couleur de notre peau, qui sert aussi de barrière aux UV. 

Pour connaître son type de peau, il convient de demander conseil auprès d’un pharmacien ou d’un dermatologue. 

 

s'exposer au soleil-40 ans et plus

 

Pour donner un exemple, une personne à la peau très claire, avec des cheveux blonds ou châtains et des taches de rousseur qui apparaissent avec le soleil, devra se diriger vers des protections solaires à l’indice très élevé (IP 50+) tandis qu’une autre, avec une peau foncée qui n’est pas sujette aux coups de soleil, pourra se satisfaire d’un produit solaire à l’indice de protection compris entre 15 et 30.

Une fois le produit de protection en main, il convient de l’appliquer correctement. 

On oublie souvent certaines parties de notre corps comme les oreilles ou le nez, et pourtant il faut véritablement insister sur ces zones très exposées. 

Les hommes atteints d’alopécie (calvitie) ont tout intérêt de protéger le haut de leur crâne avec une protection à l’indice élevé car cette zone est particulièrement fragile.

L’application doit s’effectuer 20 minutes avant une exposition au soleil (geste que l’on oublie très souvent) et elle doit se répéter toutes les deux heures, et après chaque baignade.

En début de saison estivale, il est conseillé de commencer par des expositions courtes. Celles-ci vont servir de starters, votre peau va peau à peu s’habituer à recevoir des UVA et des UVB.  

Le temps d’exposition pourra être rallongé au fil des jours. Il est toujours intéressant d’avoir recours à des gélules qui préparent au bronzage. Elles contiennent généralement du bêtacarotène et du lycopène. 

Les personnes à la peau fragile peuvent renforcer leur protection en utilisant des vêtements anti-UV. 

Autre point à ne pas négliger : nos yeux. Nous le savons, le soleil endommage notre peau mais il a aussi des effets très négatifs sur nos tissus oculaires. Optez pour des lunettes de soleil dotées d’une certification CE et d’un indice de protection allant de 1 à 4.

 

Renforcer la protection des enfants et des femmes enceintes

Les enfants doivent être protégés selon les mêmes principes, avec régularité. 

Il convient de tout faire pour que les petits ne subissent pas les affres des coups de soleil car ceux-ci sont encore plus dangereux au temps de l’enfance. La peau garde en mémoire les traumatismes et des problèmes de mélanome peuvent apparaître à l’âge adulte. La vigilance est de mise. 

Autre préconisation des experts : il ne faut jamais exposer un bébé de moins d’un an. 

Enfin, les femmes enceintes le savent, une exposition durant la grossesse peut provoquer un masque de grossesse (dépigmentation sur certaines parties de la peau). Durant la grossesse, limitez votre temps d’exposition au soleil, portez un chapeau large et protégez votre peau avec une protection solaire à l’indice élevé. 

 

femme-soleil-40-an-et-plus

 

Enfin, n’oubliez pas vos cheveux ! Il est capital de les protéger des effets nocifs du soleil. Les UV, mêlés au sable et au vent, endommagent leurs écailles et les rendent secs et cassants. 

Investissez dans un spray solaire pour cheveux et n’oubliez pas de leur offrir des soins hydratants après chaque shampoing. 

Votre peau doit elle aussi bénéficier du même rituel après une journée passée sous les sunlights. 

Après votre douche, hydratez et hydratez encore ! 

Tel est le secret pour conserver une peau en pleine santé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.