couple comment éviter la rupture - 40 ans et plus
couple

Couple : comment éviter la rupture

Tout n’est pas toujours facile dans le couple mais comment faire la différence entre un petit passage à vide et la rupture qui s’annonce ? Quand le moindre petit problème tourne en bagarre, est-ce le signe du déclin du couple ?

 

couple-eviter-rupture-40-ans-et-plus

Le schéma classique de la relation jusqu’à la rupture

Dans une relation de couple, il y a souvent 3 phases. D’abord, ce que l’on qualifie souvent de lune de miel. C’est le moment où tout est idyllique. On se découvre l’un et l’autre et on n’a qu’une envie, passer le plus de temps possible ensemble. Cette phase peut être plus ou moins longue. Vient ensuite le moment du retour à la réalité. On commence à voir les choses de façon plus claire, on enlève le filtre qu’on avait devant les yeux. La réalité nous rattrape, avec elle, la routine s’installe. Les disputes prennent le relai, le quotidien est moins drôle. Cela mène inévitablement à la rupture, phase finale de la relation. Inévitablement ? Peut-être pas. Car il est possible d’éviter ce schéma classique. 

 

Construire un couple, c’est du travail

Partout autour de nous, il est montré à quel point il faut faire des efforts pour construire une relation de couple qui convienne à chacun. Il est en effet tout à fait normal d’être un peu différents l’un de l’autre même si l’on a plein de points communs. Il faut donc beaucoup s’adapter l’un à l’autre. Cela va générer pas mal de frustrations. Celles-ci peuvent trouver leur source dans le sentiment de solitude d’un des deux partenaires, la charge mentale trop importante ou même un problème de différence de libido. Les points de tensions n’ont pas de limites, le choix est large.

Mais les disputes sont très redoutées dans le couple. On imagine tout de suite que cela signe le déclin du couple. Difficile en effet d’admettre ce changement dans la relation où tout allait bien jusque là. D’un coup on sent le poids des petits désaccords, ils s’additionnent, on ne voit plus que ça. Et l’on imagine que notre relation va faire comme les précédentes, conduire à une rupture. On anticipe déjà celle-ci et ça nous rend encore plus triste et impuissants. 

Le problème est que l’on a peur que les frustrations qui s’installent dans un couple ne disparaissent jamais. On est prêt à se résigner à accepter cela, mais chaque dispute vient anéantir notre volonté. Le problème est qu’on ne réfléchit pas, au contraire on a tendance à réagir. Ce qui rend les conflits impossibles à résoudre.

probleme-de-couple-separation-40-ans-et-plus

 

Comprendre les disputes pour éviter la rupture

Si l’on veut éviter la rupture, il va falloir aller chercher du coté de l’origine des disputes et éviter certains mots fatidiques à cette occasion. Car la relation peut être sauvée, mais pour cela il faut fuir ces sentiments déplaisants. Premièrement, il faut comprendre le fonctionnement de la relation. Pourquoi y-a-t-il beaucoup moins (voire quasiment pas) de disputes au début d’une relation ? Tout simplement parce que les enjeux sont très faibles. On essaye, on n’est pas encore trop engagé, et si ça ne marche pas on peut se séparer sans y laisser des plumes. Au fur et à mesure que la relation avance par contre, vous construisez quelque chose, les sentiments apparaissent.

Aussi, l’influence que vous avez développée l’un sur l’autre peut vous amener à vous sentir menacé. Parfois ce sont des blessures du passé qui viennent se rouvrir. Il est plus facile de réagir sur le vif, on se dit des mots pas toujours très beaux, que l’on regrette la plupart du temps. Parfois même on fuit la relation, par simplicité. Alors qu’il faudrait à ce moment là se questionner sur son schéma. Pourquoi est-ce que je réagis comme ça ?

Pour les psychologues, le conflit représente une opportunité dans le couple. Ce sont toutes les blessures, les déceptions et autres expériences douloureuses que  nous avons accumulées dans notre enfance qui vont générer nos réactions à l’âge adulte.  On peut croire à tort qu’elles ont disparues, or, ces blessures restent tapies dans un coin et nous poussent à agir de façon négative. C’est cela qui va s’ajouter à nos frustrations ou parfois même les accentuer.

C’est en cela qu’il est primordial de faire un travail sur l’origine de ces frustrations et de nos réactions. Vous pouvez choisir de faire ce travail seul ou en couple avec un thérapeute. Il saura décrypter tout cela et vous aider à vous autoriser à ressentir vos peines et vos déceptions au lieu de les fuir. Car en fuyant les émotions négatives, vous vous privez également des émotions positives. Ainsi donc, s’autoriser à pleurer permettrait de poser de bonnes bases pour le bonheur de votre relation. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.