isabelle Huppert Balenciaga - 40 ans et plus
Mode

La mode, terrain de jeu des stars cinquantenaires

Si l’on associe souvent le milieu de la mode à la jeunesse, l’imaginaire va moins souvent chercher du côté des personnes de plus de cinquante ans. Pourtant nos stars françaises savent très bien s’approprier cet univers et restent très présentes que ce soit pendant les Fashion Weeks ou dans les campagnes des grandes marques. Alors oublions un instant l’image de la jeune femme insouciante et chic sans en faire trop se baladant dans les rues de Paris (le cliché typique que l’on peut avoir de la French Girl outre-Atlantique) et observons qui est la vraie femme française dans la mode.

Isabelle Huppert pour Balanciaga

L’égérie de 68 ans prend la pose dans un décor en pierre, vêtue d’une robe moulante et escarpins ainsi que des boucles d’oreille extra larges au monogramme de la marque. Notre oeil est attiré par un détail: ses cheveux, bien que tirés en arrière, sont en bataille. Ceci donne un coté décalé à l’image et vient dédramatiser le coté sévère. On y découvre aussi une simplicité toute en élégance qui colle bien à l’actrice.

Philippine Leroy Beaulieu en robe transparente

Après son rôle dans Emily in Paris, l’actrice de 58 ans a fait le buzz lors du défilé Ami automne-hiver 2022-23 dans une robe semi-transparente qui laissait entrevoir sa poitrine. Elle avait assorti sa robe vert foncé à une veste longue noire surdimensionnée et portait des sandales à talons. Elle portait sa tenue tout en confiance, à la manière du personnage de directrice d’agence qu’elle incarne dans la série. Pendant ce temps, on voyait défiler Isabelle Adjani, figure emblématique du cinéma français, dans un manteau noir avec des gants en cuir lors du même show. La preuve que l’on peut être mannequin même à 66 ans. 

Du beau monde chez Jean Paul Gaultier pour le défilé de mode

On a retrouvé également l’actrice et réalisatrice franco-algérienne Farida Khelfa dans une tenue à la fois classique et décalée pour le défile du célèbre couturier. Elle portait un élégant costume trois pièces beige. On a aperçu également Beatrice Dalle dans un univers plutôt punk, comme à son habitude.

La presse mode anglophone en raffole

Ces derniers temps, on a pu voir quantité d’articles provenant de la presse anglophone au sujet de l’élégance mais aussi du charisme de la femme française, qui semble n’avoir aucun complexe et ce, peu importe son âge. Et si les femmes françaises devenaient un modèle et permettaient à toutes de déculpabiliser ? La mode n’est pas réservée aux très jeunes femmes. Le côté français est aussi mis en avant dans la façon ludique d’aborder la mode. Pour ces médias, la femme française ne prend pas trop les vêtements au sérieux. Elle a l’art d’être élégante sans en faire trop niveau style et sait prendre des risques. Ce qu’a très bien noté la rédactrice de mode Sarah Spellings en écrivant : “elles ne s’immiscent pas dans le vide du bon goût, et elles ont de la personnalité ». Un vrai compliment, surtout venant du milieu de la mode. Il est également mis en avant que les femmes françaises ne s’habillent pas en fonction de leur âge mais comme elles en ont envie. Il est peut-être temps de se détacher des stéréotypes liés à l’âge et qui voudrait qu’a partir d’un certain cap, on en soit réduites à s’habiller en « mémé ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.